L’Art de la Fugue, une méditation

30 novembre 2016 § Poster un commentaire

Affiche 10 decembre.jpg

Programme

Johann Jacob Froberger

Toccata (livre de 1649)

Méditation sur ma mort future (FbWV 620)

Ricercar (livre de 1656)

Georg Böhm

Sarabande, Ciaccona en fa mineur (manuscrit Möller)

Johann Sebastian Bach

Sinfonia (BWV 795)

Wilhelm Friedemann Bach

Fuga (Fk 33/8)

Johann Sebastian Bach

Duetto en fa majeur (BWV 803)

Johann Sebastian Bach

L’Art de la fugue (BWV 1080)

Contrapunctus I

Contrapunctus III

Contrapunctus II

Contrapunctus IV

Contrapunctus V

Contrapunctus IX

Contrapunctus X

clavier-2

 J’ai choisi des pièces qui mettent en œuvre l’image allégorique de la croix de la Passion, figurée dans la musique baroque allemande par le contrepoint renversable, les imitations en miroir et des figures de composition comme la circonlocution mélodique formant croix.

Associés à ces constructions abstraites, le pathos de la tétracorde descendante, le jeu des chromatismes ou encore la tonalité funèbre de fa mineur intensifient leur message par un langage compris de tous. Ainsi la musique pour clavier destinée à être jouée dans l’intimité du foyer « pour rafraîchir l’esprit » recèle sa part de méditation sur la mort future.

Des maîtres aînés, puis un fils héritier, rejoignent Jean-Sébastien pour inscrire en musique ce locus oppositorum en parallèle avec la théologie de la Croix, vrai pilier de la philosophie luthérienne, qui oppose et réunit simultanément la souffrance et le salut. Martha Cook

bach-die-kunst-der-fugem284165

 

 

Publicités

Ravel joué, Ravel lu

13 novembre 2016 § Poster un commentaire

affiche-26-novembre

PROGRAMME

France, 1910-1930

DEBUSSY

Préludes extraits des Livres 1 & 2

La Cathédrale engloutie

Voiles

Des Pas sur la Neige

Ondine

La Fille aux cheveux de lin

Canope

La Terrasse des audiences du clair de lune

Feux d’artifice

Ce qu’a vu le vent d’ouest

RAVEL

Menuet sur Haydn

Pavane pour une infante défunte

Valses Nobles et sentimentales

La Valse

affiche-27-novembre

PROGRAMME

Gaspard de la Nuit, Pavane, Valses Nobles et sentimentales,

La Valse, extraits de la sonate pour violon «  Blues  »,

extrait du boléro, extraits des deux concertos, Oiseaux Tristes

 

Ravel fut grand comme un jockey, donc comme Faulkner. Son corps était si léger qu’en 1914, désireux de s’engager, il tenta de persuader les autorités militaires qu’un pareil poids serait justement idéal pour l’aviation. Cette incorporation lui fut refusée, d’ailleurs on l’exempta de toute obligation mais, comme il insistait, on l’affecta sans rire à la conduite des poids lourds. C’est ainsi qu’on put voir un jour, descendant les Champs-Élysées, un énorme camion militaire contenant une petite forme en capote bleue trop grande agrippée tant bien que mal à un volant trop gros.

Ravel, Jean Echenoz, Editions de Minuit

9782707324900fs

Où suis-je ?

Vous consultez les archives de novembre, 2016 à La Dive Note.